www.pfsylvestre.ca
Photo : Nancy Vickers

MENU DES TITRES RECENSÉS
DEPUIS MARS 2018

100 comparaisons stupides mais pas si bêtes…, album de Stéphane Frattini : premier juin 2018
300 raisons d’aimer La Havane, guide de Heidi Hollinger : 30 mai 2018
À l’ombre des érables et des palmiers, nouvelles de Guy Bélizaire : 4 avril 2018
À qui le coco ?, album de Mireille Messier : 7 mai 2018
After, roman de Jean-Guy Forget : 24 août 2018
Autoboyographie, roman de Christina Lauren : 29 juin 2018
Cahiers Charlevoix – Études franco-ontariennes no 12 :
15 août 2018
Ce que l’avenir ne dira pas, nouvelles de Caroline Thérien :
29 avril 2018
Chimæris, roman, d'Éric Tourville : 8 avril 2018
Chambre 1002, roman de Chrystine Brouillet : 7 septembre 2018
Dangereuse poursuite, roman de Chantal Beauregard : 14 septembre 2018
ernier été pour Lisa, roman
de Valentin Musso : 30 juin 2018
Des nouvelles de Cap Maillant, nouvelles de Claudine Ducasse :
30 avril 2018
De ton fils charmant et clarinettiste, roman de Richard Ste-Marie :
7 avril 2018
Dictionnaire géographique
du Québec
, guide de 
Normand Cazelais : 4 avril 2018
En toute reconnaissance, carnet de citations plutôt littéraires de Gilles Archambault : 5 mai 2018
Entre le risque et le rêve. Une brève histoire des Éditions David, récit de Yvon Malette : 19 août 2018
Escale à Montréal, guide collectif : 28 juin 2018
Et si le Québec avait dit oui, roman de Normand Cazelais : 4 septembre 2018
Explorez Halifax et la Nouvelle-Écosse, guide d'Annie Gilbert et Benoit Prieur : 24 mars 2018
Explorez les Îles de la Madeleine, guide Jean-Hugues Robert :
22 mars 2018
Faire aimer l’histoire en compagnie de Jacques Lacoursière, essai de  Jacques Mathieu et Denis Vaugeois : 25 avril 2018
Frais et festif, recettes pour une vie équilibrée, de Béatrice Peltre :
5 mai 2018
Incidents de parcours, nouvelles
de Simone Chaput : 17 août 2018
Là-bas dans la plaine, nouvelles
de Vartan Hézara : 13 août 2018
La disparition d’Ivan Bounine, roman de Jean-Louis Gagnon :
9 septembre 2018
La Grotte, roman de Jean-Pierre Dubé : 31 juillet 2018
La Mort d’Hitler, essai de Jean-Christophe Brisard et Lana
Parshina : 3 septembre 2018
Laisse-moi en paix, thriller de Clare Mackintosh : 15 mai 2018
L’Attaque de la noirceur, album de May Sansregret : 2 avril 2018
Le bruit sourd des glaces, roman
de Claire Boulé : 6 mai 2018
Le Caire, toile de fond, roman de Parker Bilal : 4 avril 2018
Le meilleur dernier roman,
roman de
Claude La Charité : 
13 avril 2018
Le miracle Spinoza, essai de Frédéric Lenoir :28 juillet 2018
Le pélican et le labyrinthe, roman
d'
Hans-Jürgen Greif et Guy Boivin : 14 avril 2018
Le Président a disparu, roman
de Bill Clinton et James Patterson : 13 juin 2018
Le Quartier du Musée, essai de Michelle Guitard : 24 avril 2018
Le tiers exclu, roman de Catherine Bellemare : 26 août 2018
Les Chasseurs de gargouilles, roman de John Freeman Gill : 
23 avril 2018
Les fins heureuses, nouvelles de Simon Brousseau : 13 mai 2018
Les secrets de Norah, témoignage de Norah Shariff : 23 mars 2018
L’Isle aux abeilles noires, roman d'Andrée Christensen : 2 septembre 2018
Madame Pylinska et le secret
de Chopin
, récit d'
Éric-Emmanuel Schmitt : 1er mai 2018
Maisons de verre, roman de Louise Penny : 18 août 2018
Mon premier imagier- Les chiffres, livre-jeu de Lina Rousseau :
16 septembre 2018
Mon premier imagier- les animaux, livre-jeu de Lina Rousseau :
16 septembre 2018
Natalia Z., roman de Chantal
Garand : 15 avril 2018
N’essuie jamais de larmes sans gants, roman de Jonas Gardell : 
24 mai 2018
Nouvelles orphelines,  nouvelles de Robert Nicolas, : 14 août 2018
Petites chroniques vertes – fables écologiques, collectif d’élèves :
2 juin 2018
Quand on était seuls, album de David Robertson : 7 mai 2018
Quelqu’un, poésie de Nicholas Giguère : 8 septembre 2018
Qui a tué mon père, récit
d'Édouard Louis : 14 juin 2018
Raconte-moi Félix Leclerc , biographie par Patrick Delisle-Crevier : 9 avril 2018
Résidence Séquoia, de Rachida M’Faddel : 23 mai 2018
Samuel et le chapeau de pêche, album de Léo-James Lévesque :
2 avril 2018
Sans Nimâmâ, album de Melanie Florence : 6 mai 2018
Sur la piste du Canada errant,
essai de 
Jean Morisset : 14 mai 2018
Tellement sauvage !, album de Mireille Messier : 15 septembre 2018
Téléportation et tours jumelles, roman de Louise Royer :
15 juin 2018
Tout le monde aime Bruce Willis, roman de Dominique Maisons :
22 mai 2018
Une nuit de rêve, album de Rhéa Dufresne  2 avril 2018
Une visite inattendue, album d'Anne-Marie Rioux : 3 avril 2018
Un petit carnet rouge, roman de Sofia Lundberg : 28 juillet 2018
XYZ. La revue de la nouvelle, numéro 135 : 25 août 2018
Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, publié en 1943, a été vendu à plus de 145 millions d'exemplaires et traduit en 253 langues.

Bienvenue sur le site jaipourmonlire.ca !

Vous y trouverez surtout des recensions de livres franco-canadiens, québécois
et français, parfois des traductions d'ouvrages américains ou britanniques. 
À moins d'indication contraire, les articles sont rédigés par le critique littéraire Paul-François Sylvestre (photo ci-contre).
Les 73 titres recensés depuis la mi-mars figurent dans la colonne de gauche, juste après le Coup de cœur du mois. Ils sont présentés en ordre alphabétique, avec la date de publication. Sur la page J'AI LU POUR VOUS, les recensions apparaissent de la plus récente jusqu'à la plus ancienne mise en ligne. Les 69 recensions antérieures au 21 mars 2018 sont placées en ordre d'auteur sur
la page ARCHIVES. Bonne lecture !

N O U V E L L E S   D U   J O U R

Ouvrages franco-ontariens incontournables

Le 25 septembre est le Jour des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens ; c’est aussi le Jour du livre franco-ontarien. À la demande d’Elles du Nord, la directrice du Centre de recherche en civilisation canadienne-française à l’Université d’Ottawa, Lucie Hotte, a dressé une liste de dix ouvrages franco-ontariens classiques et de cinq ouvrages à découvrir, si ce n’est déjà fait.

Les classiques (par ordre alphabétique d’auteurs)

1. Marguerite Andersen, De mémoire de femme, 1982 (réédité en 2002)
2. Andrée Christensen, Depuis toujours, j’entendais la mer, 2007
3. Jean Marc Dalpé, Le Chien, 1987
4. Patrice Desbiens, L’homme invisible / The Invisible Man, 1981 (réédité en 1997)
5. Robert Dickson, Humains paysages en temps de paix relative, 2002
6. Andrée Lacelle, La voyageuse, 1995 (réédité dans Sol Ciel Ciels Sols, 2015)
7. Alain Bernard Marchand, L’homme qui pleure, 1995
8. Michel Ouellette, French Town, 1994
9. Daniel Poliquin, L’écureuil noir, 1994
10. Gabrielle Poulin, Cogne la caboche, 1979

À découvrir

1. Martine Delvaux, Rose amère, 2009
2. Sonia Lamontagne, Comptines à rebours, 2015
3. Aurélie Resch, Les yeux de l’exil, 2002
4. Michel Therrien, J’écris à rebours, 2005
5. Paul Savoie, Mains de père, 1995

Les titres choisis sont des livres contemporains; ils ont paru entre 1979 et 2015. Leurs auteurs sont tous vivants sauf Robert Dickson. Plusieurs genres sont représentés – poésie, roman, théâtre, nouvelle – mais pas l’essai ni le livre pour enfants. «C’était voulu», affirme laconiquement Lucie Hotte.

COUP DE CŒUR DU MOIS

À travers les rues où il a vécu et à travers divers ouvrages qu’il a édités, Yvon Malette raconte sa vie de Franco-Ontarien de naissance et de cœur, puis la vie des Éditions David qu’il a fondées vingt-cinq ans passés. Entre le risque et le rêve est l’ouvrage d’un homme fier de ses origines, toujours en quête d’excellence, parfois en avance
sur son temps. Voir recension du 19 août 2018.

Hédi Bouraoui, C.M.

La très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, a annoncé le 29 juin quelque cent nouvelles nominations au sein
de l’Ordre du Canada, dont celle du Torontois Hédi Bouraoui « pour sa contribution littéraire et ses théories portant sur les identités culturelles, en tant que poète, romancier et essayiste ».

Né le 16 juillet 1932 à Sfax, Tunisie, Hédi Bouraoui vit à Toronto depuis plus de quarante ans. Il a enseigné presque toute sa vie
à l’Université York, est membre de l’Académie des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada depuis 1997, officier de l’Ordre des Palmes académiques (France, 2004) et récipiendaire du Prix du Nouvel-Ontario pour l’ensemble de
son œuvre (2004).

On lui doit une cinquantaine d’ouvrages le plus souvent axés
sur diverses facettes de la pluralité culturelle. Son conte poétique Rose des sables (Vermillon) et son roman Ainsi parle la Tour CN (L’Interligne) ont remporté le Prix du Salon du livre de Toronto, respectivement en 1998 et 2000. Une de ses plus récentes publications est Mutante, la poésie (CMC Éditions, 2015).

Hédi Bouraoui a codirigé le collectif Écriture franco-ontarienne 
2003
(Vermillon); la même année, il a publié Pierre Léon : humour
et virtuosité
(Vermillon, 2003). De 1993 à 1999, il a été corédacteur
en chef de la revue de poésie Envol.

Fierté gaie et francophone dans les ouvrages
de Paul-François Sylvestre

À l'occasion de la semaine de la Fierté gaie, TFO (#onfr) a publié une entrevue avec l'écrivain Paul-François Sylvestre, dont le premier livre, en 1976, était un journal intime de sa sortie du placard. Son premier livre à thématique franco-ontarienne portait sur la crise scolaire de Penetanguishene (1980). Depuis, il a publié une vingtaine d'essais, une dizaine de romans, des recueils de nouvelles et de poésie, de même que plusieurs compilations de critiques littéraires (Lectures franco-ontariennes 1, 2, 3 et 4 aux Éditions du Gref) et deux ouvrages sur l'aide médicale à mourir.

Voir : https://onfr.tfo.org/paul-francois-sylvestre-fierte-gaie-et-francophone/