www.pfsylvestre.ca
Photo : Nancy Vickers

MENU DES TITRES RECENSÉS
DEPUIS MARS 2020

26 coups de couteau, nouvelles d'un collectif : 2 septembre 2020
Acadie, adieu ! roman de Pierre Roy : 9 juillet 2020
Brève histoire des épidémies au Québec. Du choléra à la COVID-19, essai de Denis Goulet : 25 juillet 2020
Buffet froid, nouvelles de Louise Dandeneau : 16 juin 2020
Ça ira mieux demain, roman
de Gilles Tibo : 5 septembre 2020
Cicatrices, roman de Camille Bouchard : 2 juillet
Citations secrètes – 252 citations humoristiques colligées par Louis-Luc Beaudoin : 4 août 2020
Détresse au crépuscule, roman
de Jacqueline Landry : 6 septembre 2020
Du coq à l’âne, histoires farfelues d'Éric Beauregard : 31 août 2020
Emily Carr: une artiste dans
la forêt
, album de 
Lyne Gareau :
29 mars 2020
Et fuir encore, nouvelles de Rossel Vien :15 juin 2020
Ici Christine St-Pierre. De l’école de rang au rang de ministre, mémoires de Christine St-Pierre, avec la collaboration de Marc Gilbert :
13 septembre 2020
L’avenir du passé - Identité, mémoire et récits de la jeunesse québécoise et franco-ontarienne, essai de Stéphane Lévesque et Jean-Philippe Croteau :  26 août 2020
La Chaîne, thriller de Adrian McKinty : 27 juillet 2020
La Vie au-dehors, nouvelles de Geneviève Boudreau : 21 juin 2020
La Vie avant tout, tome 1, roman
de Michel Langlois : 6 juin 2020
La vie est un roman, roman de Guillaume Musso : 7 juin 2020
Le bleu des garçons, fictions, d'Éric LeBlanc : 14 mai 2020
Le chat Janus, trois histoires de Lyne Gareau : 11 juillet 2020
Le Dilemme, roman de B.A. Paris : 20 juillet 2020
Le grand cahier de Jérôme, roman d'Odette Mainville: 30 juin 2020
Le grand livre des animaux,
album de 
David Burnie :
11 septembre 2020
Le plus grand secret du Vatican : crimes sexuels et Église, essai d'Alain Pronkin :14 juin 2020
Le sommeil des loutres, roman de Marie-Christine Chartier : 
25 août 2020
Les belles histoires d’une sale guerre, récits d'Alain Stanké :
27 mars 2020
Les Nouvelles Énigmes de Sherlock Holmes, nouvelles de Stewart Ross : 19 juillet 2020
Les vendredis ennuyeux
de Sébastien Landrieux
, roman
de Camille Bouchard : 4 septembre 2020
Madame B, roman de Sandrine Destombes : premier juillet 2020
Mariage et famille au temps de Papineau, essai de Serge Gagnon :
12 mai 2020
Métier critique, essai de Catherine Voyer-Léger : 5 août 2020
Niagara… la voie qui y mène,
essai de 
Nicole V. Champeau :
12 septembre 2020
Nuit sombre et sacrée,
roman de 
Michael Connelly :
18 juillet 2020
Odette, roman de Maurice Henrie : 21 août 2020
On a volé le sandwich
du directeur
, roman de 
Robert Davidts : premier septembre 2020
Paf !, album de Jérôme Camil :
20 juin 2020
Petites annonces, haïkus libres de  Nicholas Giguère : 28 mars 2020
Poèmes de la Cité, poésie et arts visuels sous la direction d’Andrée Lacelle : 14 avril 2020
Pour qui je me prends, récit de Lori Saint-Martin : 19 mars 2020
Quand arrive la pénombre, nouvelles de Jaume Cabré : 8 juin 2020
QuébeQueer – Le queer dans
les productions littéraires, artistiques et médiatiques québécoises
, collectif s
ous la direction de Isabelle Boisclair, Pierre-Luc Landry et Guillaume Girard : 15 avril 2020
Racontez-nous l’Est ontarien, récits d'un collectif : 13 mai 2020
Réfugiés et miliciens acadiens en Nouvelle-France, 1755-1763, essai d'André-Carl Vachon : 6 août 2020
Si belle en ce mouroir, roman
de Marie Laborde : 22 juin 2020
Sourire en coin ou les ruses de l’autodérision, récit de Gilles Archambault : 10 juillet 2020
Tout nu ! Le Dictionnaire bienveillant de la sexualité,
de Myriam Daguzan Bernier :
26 juillet 2020
Un homme meilleur, roman de Louise Penny : 13 avril 2020

Bienvenue sur le site jaipourmonlire.ca !

Vous y trouverez surtout des recensions de livres franco-canadiens, québécois
et français, parfois des traductions d'ouvrages américains, britanniques., suédois ou islandais. À moins d'indication contraire, les articles sont rédigés par
le critique littéraire Paul-François Sylvestre (photo ci-contre).
La quarantaine de titres recensés depuis la fin marsr 2020 figurent dans
l
a colonne de gauche; ils sont présentés en ordre alphabétique, avec la date
de publication.
Sur la page J'AI LU POUR VOUS, les recensions apparaissent de
la plus récente jusqu'à la plus ancienne mise en ligne. La troisième page présente quelques COUPS DE COEUR au fil des mois. Bonne lecture !

COUP DE COEUR D'AOÛT 2020

Marie-Christine Chartier, Le sommeil des loutres,
roman,
Éditions Hurtubise,

Les relations sont généralement
plus compliquées qu’on peut se l’imaginer au départ.
Voir recension du 25 août 2020.

Difficile de promouvoir l'achat
de livres franco-ontariens

Le 25 septembre est la Journée des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens,
en souvenir du drapeau créé ce jour-là en 1975. C’est aussi la journée de
la campagne «Le 25 septembre, j’achète un livre franco-ontarien!» 
C’est Mireille Messier, autrice torontoise de livres jeunesse, qui a lancé l’idée d’une campagne en 2015, avec l’appui du poète sudburois Michel Dallaire. «Il y avait déjà l’événement "Le 12 août, j’achète un livre québécois" qui fonctionnait bien au Québec, alors on s’est dit qu’on pourrait le faire ici, en Ontario », explique Mireille Messier.
Les deux écrivains ont créé une page Facebook et ont invité les gens à se prendre en photo avec un livre franco-ontarien acheté le jour-même. Environ 600 personnes ont répondu à cet appel en 2015. L’impact a été moindre par
la suite, mais des intervenants clés ont pris la place qui leur revenait, notamment l’Associations des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) et le Regroupement des éditeurs franco-canadien (REFC).
En 2019, le Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) a suggéré plus
de 20 titres franco-ontariens (7 romans, 4 livres jeunesse, 4 pièces de théâtre,
4 recueils de poésie, 1 récit, 1 essai). Il récidivera cette année, bien entendu.
Ce sont les Éditions David qui, en 2019, avaient approché l’illustrateur Marc
Keelan Bishop pour concevoir l’affiche «Le 25 septembre, j’achète un livre franco-ontarien!» Elles ont contacté les autres maisons d’édition, les librairies, l’AAOF et le REFC pour les inviter à utiliser ce matériel promotionnel; certains ont emboîté
le pas, mais l’appel est plus souvent resté vain.
Toujours en 2019, l’AAOF a invité les cinq librairies francophones indépendantes
et les cinq maisons d’édition franco-ontariennes à participer à un recensement
des ventes. Il s’agit de la Librairie du Soleil (Ottawa), Le Coin du livre (Ottawa),
la Librairie Il était une fois (Oakville), la Librairie Mosaïque (Toronto), la Librairie
Le Nord (Hearst), Éditions David (Ottawa), Prise de Parole (Sudbury), L’Interligne (Ottawa) Chardon Bleu () et Gref (Toronto). Le REFC a aussi été invité.
Seulement la Librairie du Soleil, Le Coin du livre, la Librairie Le Nord, les Éditions David et Prise de Parole ont répondu à l’appel. Le résultat de la campagne 2019 fait état de 264 achats, soit 185 livres en version papier et 79 en version numérique. Cela représente, au total, des ventes de 3 500 $.
Cette année, l’AAOF a publié une brochure de 20 pages présentant les livres de ses membres parus entre le 1er juin 2019 et 30 juin 2020 en guise de quelques idées à retenir pour un achat le 25 septembre. Les ouvrages poétiques viennent en tête de liste (13), suivis des romans (11), des livres jeunesse (8), des essais (3), des pièces de théâtre (3) et des nouvelles (2).
En 2020, ce sont encore les Éditions David qui mènent le bal, notamment sur Facebook, pour promouvoir la campagne du 25 septembre. Selon le directeur général Marc Haentjens, l’événement fait plus qu’encourager les gens à acheter
un livre. «Il vise également à prêter main forte au milieu de l’édition, tout en faisant connaître le talent littéraire de l’Ontario français.»