www.pfsylvestre.ca
Photo : Nancy Vickers

COUP DE CŒUR DU MOIS

Autoboyographie,
roman de Christina Lauren
Ce roman aborde la naissance et l’éclosion d’un premier amour dans un contexte pour le moins inhabituel : un ado bi etmoitié juif tombe amoureux d’un mec mormon. La voie n’est pas toute tracée. 
Voir recension du 29 juin 2018.

MENU DES TITRES RECENSÉS
DEPUIS JANVIER 2018

100 comparaisons stupides mais pas si bêtes…, album de Stéphane Frattini : premier juin 2018
300 raisons d’aimer La Havane, guide de Heidi Hollinger : 30 mai 2018
À l’ombre des érables et des palmiers, nouvelles de Guy Bélizaire : 4 avril 2018
À qui le coco ?, album de Mireille Messier : 7 mai 2018
Autoboyographie, roman de Christina Lauren : 29 juin 2018
Ce que l’avenir ne dira pas, nouvelles de Caroline Thérien :
29 avril 2018
Chimæris, roman, d'Éric Tourville : 8 avril 2018
Dernier été pour Lisa, roman
de Valentin Musso : 30 juin 2018
Des jours d’une stupéfiante clarté, roman d'Aharon Appelfeld :
12 mars 2018
Des nouvelles de Cap Maillant, nouvelles de Claudine Ducasse :
30 avril 2018
De ton fils charmant et clarinettiste, roman de Richard Ste-Marie :
7 avril 2018
Dictionnaire géographique
du Québec
, guide de 
Normand Cazelais : 4 avril 2018
En toute reconnaissance, carnet de citations plutôt littéraires de Gilles Archambault : 5 mai 2018
Escale à Montréal, guide collectif : 28 juin 2018
Explorez Halifax et la Nouvelle-Écosse, guide d'Annie Gilbert et Benoit Prieur : 24 mars 2018
Explorez le Vermont et le lac Champlain, guide d'Annie Gilbert : 21 mars 2018
Explorez Terre et Saint-Pierre-et-Miquelon, guide d'Annie Gilbert :
19 mars 2018
Explorez les Îles de la Madeleine, guide Jean-Hugues Robert :
22 mars 2018
Faire aimer l’histoire en compagnie de Jacques Lacoursière, essai de  Jacques Mathieu et Denis Vaugeois : 25 avril 2018
Frais et festif, recettes pour une vie équilibrée, de Béatrice Peltre :
5 mai 2018
Julie, droguée et prostituée malgré elle, roman d'Odette Mainville : 
11 mars 2018
Justin et les malcommodes, roman de Sandra Dussault : 20 mars 2018
Laisse-moi en paix, thriller de Clare Mackintosh : 15 mai 2018
L’Attaque de la noirceur, album de May Sansregret : 2 avril 2018
Le bruit sourd des glaces, roman
de Claire Boulé : 6 mai 2018
Le Caire, toile de fond, roman de Parker Bilal : 4 avril 2018
Le Canada français devant 
la Francophonie mondiale - L’expérience du mouvement Richelieu pendant la deuxième moitié du XXe siècle, essai
de Serge Dupuis : 5 mars 2018
Le meilleur dernier roman,
roman de
Claude La Charité : 
13 avril 2018
Le pélican et le labyrinthe, roman
d'
Hans-Jürgen Greif et Guy Boivin : 14 avril 2018
Le Président a disparu, roman
de Bill Clinton et James Patterson : 13 juin 2018
Le Quartier du Musée, essai de Michelle Guitard : 24 avril 2018
Les Chasseurs de gargouilles, roman de John Freeman Gill : 
23 avril 2018
Les fins heureuses, nouvelles de Simon Brousseau : 13 mai 2018
Les secrets de Norah, témoignage de Norah Shariff : 23 mars 2018
Madame Pylinska et le secret
de Chopin
, récit d'
Éric-Emmanuel Schmitt : 1er mai 2018
Marqués du triangle rose, essai
de Ken Setterington: 6 mars 2018
Natalia Z., roman de Chantal
Garand : 15 avril 2018
N’essuie jamais de larmes sans gants, roman de Jonas Gardell : 
24 mai 2018
Petites chroniques vertes – fables écologiques, collectif d’élèves :
2 juin 2018
Quand on était seuls, album de David Robertson : 7 mai 2018
Qui a tué mon père, récit
d'Édouard Louis : 14 juin 2018
Raconte-moi Félix Leclerc , biographie par Patrick Delisle-Crevier : 9 avril 2018
Requiem pour une muse perdue, roman de Chantal DesRochers
et José Claer : 13 mars 2018
Résidence Séquoia, de Rachida M’Faddel : 23 mai 2018
Samuel et le chapeau de pêche, album de Léo-James Lévesque :
2 avril 2018
Sans Nimâmâ, album de Melanie Florence : 6 mai 2018
Sur la piste du Canada errant,
essai de 
Jean Morisset : 14 mai 2018
Téléportation et tours jumelles, roman de Louise Royer :
15 juin 2018
Traquer Kate, roman d'Alex Lake :
4 mars 2018
Tout le monde aime Bruce Willis, roman de Dominique Maisons :
22 mai 2018
Une nuit de rêve, album de Rhéa Dufresne  2 avril 2018
Une visite inattendue, album d'Anne-Marie Rioux : 3 avril 2018
Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, publié en 1943, a été vendu à plus de 145 millions d'exemplaires et traduit en 253 langues.

Bienvenue sur le site jaipourmonlire.ca !

Vous y trouverez surtout des recensions de livres franco-canadiens, québécois
et français, parfois des traductions d'ouvrages américains ou britanniques. 
À moins d'indication contraire, les articles sont rédigés par le critique littéraire Paul-François Sylvestre (photo ci-contre).
Les 56 titres recensés depuis mars 2018 figurent dans la colonne de gauche, juste après le Coup de cœur du mois. Ils sont présentés en ordre alphabétique, avec
la date de publication.
Sur la page J'AI LU POUR VOUS, les recensions apparaissent de la plus récente jusqu'à la plus ancienne mise en ligne. Les 60 recensions antérieures à mars 2018 sont placées en ordre d'auteur sur la page ARCHIVES. Bonne lecture !

N O U V E L L E S   D U   J O U R

Hédi Bouraoui, C.M.

La très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, a annoncé le 29 juin quelque cent nouvelles nominations au sein
de l’Ordre du Canada, dont celle du Torontois Hédi Bouraoui « pour sa contribution littéraire et ses théories portant sur les identités culturelles, en tant que poète, romancier et essayiste ».

Né le 16 juillet 1932 à Sfax, Tunisie, Hédi Bouraoui vit à Toronto depuis plus de quarante ans. Il a enseigné presque toute sa vie
à l’Université York, est membre de l’Académie des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada depuis 1997, officier de l’Ordre des Palmes académiques (France, 2004) et récipiendaire du Prix du Nouvel-Ontario pour l’ensemble de
son œuvre (2004).

On lui doit une cinquantaine d’ouvrages le plus souvent axés
sur diverses facettes de la pluralité culturelle. Son conte poétique Rose des sables (Vermillon) et son roman Ainsi parle la Tour CN (L’Interligne) ont remporté le Prix du Salon du livre de Toronto, respectivement en 1998 et 2000. Une de ses plus récentes publications est Mutante, la poésie (CMC Éditions, 2015).

Hédi Bouraoui a codirigé le collectif Écriture franco-ontarienne 
2003
(Vermillon); la même année, il a publié Pierre Léon : humour
et virtuosité
(Vermillon, 2003). De 1993 à 1999, il a été corédacteur
en chef de la revue de poésie Envol.

Fierté gaie et francophone dans les ouvrages
de Paul-François Sylvestre

À l'occasion de la semaine de la Fierté gaie, TFO (#onfr) a publié une entrevue avec l'écrivain Paul-François Sylvestre, dont le premier livre, en 1976, était un journal intime de sa sortie du placard. Son premier livre à thématique franco-ontarienne portait sur la crise scolaire de Penetanguishene (1980). Depuis, il a publié une vingtaine d'essais, une dizaine de romans, des recueils de nouvelles et de poésie, de même que plusieurs compilations de critiques littéraires (Lectures franco-ontariennes 1, 2, 3 et 4 aux Éditions du Gref) et deux ouvrages sur l'aide médicale à mourir.

Voir : https://onfr.tfo.org/paul-francois-sylvestre-fierte-gaie-et-francophone/

Aurélie Resch et Sylvie Bérard,
lauréates des Prix Trillum 2018

Le Prix littéraire Trillium (20,000 $)a été remis à Aurélie Resch
(ci-dessus) 
pour son recueil de nouvelles Sous le soleil de midi (Prise de parole). Sylvie Bérard (ci-dessous) a remporté le Prix Trillium de poésie (10 000 $) pour son recueil Oubliez (Prise de parole).

Au sujet de Sous le soleil de midi, le jury a écrit que « le lecteur
est poussé à la réflexion et mis à l'épreuve d'un feu d'une écriture sobre, très maîtrisée, qui parvient grâce à des récits fort bien ourdis
à ébranler les lieux communs et les clichés avec lesquels les médias décrivent souvent le monde actuel ».

Quant au recueil Oubliez, le jury a souligné que « la poésie de Sylvie Bérard est mature, articulée, ciblée, une poésie qui ne s'enfle jamais de mots, navigue entre fiction et réalité avec finesse et une grande puissance évocatrice ».

Les membres du jury étaient Daniel Castillo Durante, Artistote Kavungu et Michèle Matteau.

Gabriel Osson élu à la présidence de l’AAOF

Réunis en assemblée générale annuelle à Ottawa le 9 juin,
les membres de l’Association des auteurs et auteures de l’Ontario français (AAOF) ont élu un nouveau conseil d’administration et
c’est le Torontois Gabriel Osson qui devient président de l’AAOF
pour les deux prochaines années.

« Une de mes priorités sera le développement d’une politique
du livre et de la lecture en Ontario français. À cet égard, je serai prochainement en contact avec le ministère de la Culture,
le ministère de l’Éducation et les conseils scolaires, tant publiques que catholiques. »

Le nouveau président souhaite aussi encourager « un virage vers
les auteurs émergeants » et espère pouvoir convaincre les salons du livre d’inviter un plus grand nombre d’écrivains franco-ontariens.

Le nouveau président est originaire de Port-au-Prince. Gabriel Osson
a récemment publié le roman Hubert, le restavèk (David); on lui doit aussi J’ai marché sur les étoiles, un récit sur son expérience de Saint-Jacques-de-Compostelle, et un recueil de poésie intitulé Envolées.